Un bébé déjoue les plus sombres pronostics



 Une petite Anglaise, aujourd'hui âgée de 3 mois, avait été diagnostiquée dans l'utérus de sa mère avec un encéphalocèle, "une hernie du cerveau hors de la boîte crânienne". Selon les médecins, elle "allait certainement être incapable de respirer une fois sorti à cause de cette malformation et qu'en cas de survie, de graves lésions cérébrales étaient à craindre". Mais malgré ce diagnostic, les parents de la petite Faith ont fait un choix: "celui de ne pas avorter et de lui laisser sa chance". Interviewés, les parents ont déclaré: "on voulait lui donner la moindre chance qui pouvait lui rester". 
Une chance qu'elle a pleinement su saisir. En effet, "elle a pu respirer dès la naissance et aujourd'hui, de retour d'une opération pour replacer son cerveau à l'intérieur de son crâne, elle pourrait même ne souffrir d'aucune séquelle à long terme". Cette opération s'est déroulée en janvier dernier. Tous les 6 mois, l'enfant devra passer un scanner afin de vérifier que son cerveau se développe correctement. Sa maman déclare: "elle fait tout ce qu'un enfant de 3 mois est supposé faire". 
 


Sources: 

 RTLinfo.be 05/02/2014