Point de vue sur l’accès à la PMA pour les couples de femmes homosexuelles



Dans une interview donnée à l’hebdomadaire Pèlerin, Véronique Margron, théologienne, analyse le projet de loi sur le mariage homosexuel, notamment le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) par les couples de femmes homosexuelles.
Après une remarque du journaliste selon laquelle : "le recours à la procréation médicalement assistée est une hypothèse pour que les couples de femmes puissent accueillir un enfant", la théologienne répond : "C’est un autre débat : aujourd’hui, un couple marié n’a accès à la procréation médicalement assistée que dans la mesure où son hypofertilité est médicalement déclarée. Si la PMA s’ouvrait aux couples de même sexe, ce serait grave : la situation relève de la médecine, du soin. L’art "médicinal" offre un "coup de pouce", décisif, et la souffrance du manque d’enfant n’a pas le dernier mot. Si demain la médecine n’était plus avant tout un geste de soin, comment pourrait-on refuser d’ouvrir la PMA aux femmes seules, ou aux demandes de confort pour des conjoints de sexes opposés ? Nous serions dans la prouesse technique, au service d’un désir qui se voudrait suffisant à lui-même".


Sources: 

Pèlerin (Christophe Henning) 20/09/12