Etats-Unis: la Cour suprême refuse de suspendre une loi du Texas restreignant l'avortement



Mardi 19 novembre, la Cour suprême des Etats-Unis a refusé de suspendre l'application de la loi restreignant l'accès à l'avortement, adoptée en juillet dernier par le Parlement du Texas. Par cinq voix contre quatre, les juges "ont validé la législation qui contraint notamment les médecins pratiquant des avortements à être habilités à faire admettre en priorité leurs patientes dans un hôpital situé à moins de 50 kilomètres en cas de complications". Ce texte "entrainerait la fermeture de plus d'un tiers des établissements pratiquant l'avortement au Texas". Réagissant à cette décision, la présidente de la Fédération américaine de la planification familiale a précisé: "Même si nous sommes très déçues, ce n'est pas terminé. Nous allons tout faire pour préserver la santé des femmes au Texas"

 

Par cette décision, la Cour suprême confirme une récente décision d'une cour d'appel du Texas (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 4 novembre 2013), intervenue à la suite d'une première décision d'un juge fédéral du Texas qui avait invalidé ce même article (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 29 octobre 2013). 


Sources: 

 AFP 19/11/2013 - lemonde.fr 20/11/2013 - rtbf.be 20/11/2013 - lexpansion.lexpress.fr