Avortement : Malte pointée du doigt par l’Europe

Publié le 24 Oct, 2023

Le 19 octobre, le Parlement européen a voté une résolution sur l’Etat de droit incluant une clause demandant à Malte de « consacrer enfin le droit à un avortement sûr et légal » (cf. De l’Europe jusqu’aux municipalités : l’avortement, une priorité ? ; Lutter contre les violences contre les femmes en promouvant l’avortement ?).

Cette résolution visait à marquer le sixième anniversaire du meurtre de Daphné Caruana Galizia [1]. Mais, parmi les paragraphes sur la justice et la lutte contre la corruption, les eurodéputés ont inclus une clause sur l’avortement (cf. Parlement européen : un projet de résolution sur l’avortement).

Pour la Commission des Libertés civiles, de la Justice et des Affaires intérieures (LIBE) du Parlement européen, « les droits de l’homme sont un aspect fondamental de l’Etat de droit » (cf. « Il n’y a pas de droit à l’avortement reconnu en droit européen ou international » ; Le Parlement européen demande d’inscrire l’avortement parmi les « droits fondamentaux »).

« Une référence à l’avortement n’a pas sa place dans ce texte » s’est indigné l’eurodéputé maltais David Casa (Parti nationaliste). « Dans ce cas, c’est l’eurodéputé PL Cyrus Engerer, négociant au nom du S&D, qui a poussé la référence à l’avortement » précise-t-il. Pour lui, ce sujet, « particulièrement clivant » à Malte (cf. Avortement à Malte : le président prêt à démissionner ; Avortement : Malte dit non à l’Europe), permettrait de détourner l’attention de la criminalité.

 

[1] NDLR : Journaliste maltaise connue pour ses enquêtes sur la corruption, Daphné Caruana Galizia a été assassinée le 16 octobre 2017.

Source : Times of Malta, Jessica Arena (23/10/2023)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres