« Il n’y a pas de droit à l’avortement reconnu en droit européen ou international »

Publié le 9 Fév, 2022

« D’un point de vue juridique », « il n’y a pas de droit à l’avortement reconnu en droit européen ou international ». Dans une déclaration du mardi 8 février, la présidence de la Commission des conférences épiscopales de l’Union européenne (COMECE) répond à Emmanuel Macron qui avait déclaré le 19 janvier vouloir inscrire l’avortement dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (cf. L’avortement dans la Charte des droits fondamentaux : une simple déclaration symbolique ?).

« Tenter de changer cela, non seulement va à l’encontre des croyances et des valeurs européennes fondamentales, affirment les évêques, mais serait une loi injuste, dépourvue de fondement éthique et destinée à être une cause de conflit perpétuel entre les citoyens de l’UE ». Ils appellent Emmanuel Macron à éviter les « impositions idéologiques » en Europe, en accord avec « l’esprit de ses pères fondateurs » (cf. Avortement : les évêques appellent l’Europe à respecter les limites de ses compétences).

« La proposition du président Macron d’insérer ce prétendu droit [dans la Charte] ne peut en aucun cas être considérée comme “insufflant un nouveau souffle à nos droits fondamentaux” », estime la COMECE. Mais «s’occuper des femmes qui se trouvent dans une situation difficile ou conflictuelle en raison de leur grossesse » doit «  être un devoir exercé par nos sociétés » (cf. Un bébé ou un travail ? Les femmes sous pression).

 

Source : Vatican news (08/02/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme
/ PMA-GPA

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme

Le conseil municipal de Barnsley a demandé que soit pratiqué un test ADN pour déterminer l’identité du père biologique de ...
IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause
/ IVG-IMG

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause

Les conclusions d'une étude selon laquelle la télémédecine pour prescrire des pilules abortives est « efficace » sont remises en ...
23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres