Une « pénurie » de la pilule abortive ?

Publié le 20 Avr, 2023

Après le paracétamol et l’amoxicilline, la mifépristone. Dans un communiqué, le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes s’inquiète (HCE). Il interpelle le gouvernement – dont il dépend – et lui demande que « la France retrouve rapidement sa souveraineté en matière de production de la pilule abortive ».

Une procédure banalisée

En France, « environ 70% des IVG » sont médicamenteuses, rappelle le HCE (cf. France : 223 300 avortements en 2021). Il dénonce dès lors ce qu’il estime être une « grave atteinte aux droits sexuels et reproductifs des femmes ». Omettant de rappeler que la procédure n’est pas sans risque (cf. IVG médicamenteuse : les visites aux urgences en hausse de 500%). Une réalité occultée par la promotion de l’avortement.

L’année dernière, Olivier Véran, alors ministre de la Santé, faisait passer le délai autorisé pour ce type d’avortement de 5 à 7 semaines de grossesse (cf. Olivier Véran auditionné par la délégation aux droits des femmes : promouvoir l’IVG par tous les moyens ; IVG médicamenteuse : le Conseil d’Etat suit la propagande). « Nous l’avons fait par arrêté, dans le cadre de l’urgence sanitaire, faute de quoi cela nous aurait peut‑être valu des années de débat au Parlement » a-t-il précisé à la délégation aux droits des femmes, semblant se réjouir d’avoir court-circuité la représentation nationale.

Une problématique économique ?

La production des deux substances utilisées pour les avortements médicamenteux, le misoprostol et la mifépristone, « est dans les mains d’un seul producteur, le groupe Nordic Pharma dont une partie conséquente des capitaux serait américaine », s’alarme le HCE. Mais le ministre de la Santé, François Braun, se veut rassurant : « il y a une tension, mais il n’y a pas de pénurie », a-t-il affirmé lors d’un entretien pour RMC.

Le marché est important, les enjeux également d’ordre économique. Et la santé des femmes une priorité ?

Photo : iStock

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »
/ Fin de vie

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »

Un jeune Belge, diagnostiqué haut potentiel et autiste, a effectué 7 tentatives de suicide. « Après en avoir discuté avec ...
istock-518234140
/ Genre

Genre : ménopausées à 20 ans à cause de la testostérone

Une étude révèle que les hommes transgenres souffrent de problèmes « post-ménopause », comme l'incontinence, dès l'âge de 20 ans ...
Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical
/ E-santé

Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical

Au Kenya, l’application Snark Health propose aux patients de vendre leurs données de santé pour ne pas avoir à payer directement leurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres