« Thérapies de conversion » : le Sénat vote le texte en deuxième lecture

Publié le 21 Jan, 2022

Jeudi 20 janvier, le Sénat a approuvé en deuxième lecture la loi visant à interdire les « thérapies de conversion ». L’adoption définitive du texte est prévue mardi à l’Assemblée nationale.

Suite à l’accord obtenu en commission mixte paritaire, les sénateurs ont voté le texte à main levée, « à l’unanimité des sénateurs présents dans l’hémicycle ». Ce qui n’avait pas été le cas en première lecture, 28 sénateurs Les Républicains ayant voté contre. Le texte « évoque aussi l’identité de genre, au nom de laquelle des personnes demandent à changer de sexe, ce qui dépasse largement la question de la protection des personnes homosexuelles », avait expliqué Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR (cf. Thérapies de conversion : le Sénat vote le texte sans supprimer la notion d’« identité de genre »). Jeudi, Laurent Burgoa, pour le groupe LR a « salué » « un texte d’équilibre » (cf. « Thérapies de conversion » : un nouveau délit et une définition élargie ? Loi sur les « thérapies de conversion » : les parents et professionnels de santé mis à l’écart ).

Source : Le Parisien avec AFP (20/01/2022)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »
/ Fin de vie

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »

Un jeune Belge, diagnostiqué haut potentiel et autiste, a effectué 7 tentatives de suicide. « Après en avoir discuté avec ...
istock-518234140
/ Genre

Genre : ménopausées à 20 ans à cause de la testostérone

Une étude révèle que les hommes transgenres souffrent de problèmes « post-ménopause », comme l'incontinence, dès l'âge de 20 ans ...
Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical
/ E-santé

Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical

Au Kenya, l’application Snark Health propose aux patients de vendre leurs données de santé pour ne pas avoir à payer directement leurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres