Mexique : une seconde décision de la Cour suprême dépénalise l’avortement dans l’Etat de Sinaloa

Publié le 10 Sep, 2021

Ce jeudi, la Cour suprême du Mexique a déclaré inconstitutionnelle une loi de l’Etat de Sinaloa. Cette dernière assimilait l’avortement à un meurtre et considérait que la vie débute dès la conception.

De même, mardi dernier, la Cour suprême avait déjà jugé « inconstitutionnels des articles du code pénal de l’Etat de Coahuila ». Ceux-ci punissaient l’avortement d’une peine allant jusqu’à trois ans de prison (cf. Décriminalisation de l’avortement au Mexique).

Ces deux décisions feront jurisprudence au Mexique, et autoriseront les femmes vivant dans des Etats où l’avortement n’est pas dépénalisé à avorter, sur décision judiciaire.

En 2007, l’Etat de Mexico avait légalisé l’avortement avant douze semaines de grossesse. Dix autres Etats du Mexique avaient au contraire voté des lois protégeant « la vie dès sa conception » (cf. L’avortement au Mexique). Aujourd’hui, quatre États ont légalisé l’avortement au Mexique : Veracruz, Hidalgo, Oaxaca et Mexico. Dans les autres États, l’avortement est autorisé en cas de risque pour la mère, de malformation du fœtus ou de viol (cf. Mexique : Un quatrième Etat dépénalise l’avortement).

Sources : AFP (10/09/2021) ; Ouest France, Diego Calmard (10/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Ontario : la moitié des personnes ayant des soins à domicile décèdent sans soins palliatifs
/ Fin de vie

Ontario : la moitié des personnes ayant des soins à domicile décèdent sans soins palliatifs

Une étude a montré qu'en Ontario, la moitié des personnes nécessitant des soins palliatifs n’en ont pas bénéficié avant leur décès ...
DPI : le score de risque polygénique pas (encore) recommandé par l’ACMG
/ Diagnostic préimplantatoire

DPI : le score de risque polygénique pas (encore) recommandé par l’ACMG

L'American College of Medical Genetics and Genomics a publié une nouvelle déclaration sur « la sécurité et l'utilité » du ...
GPA : le Gouvernement indien autorise le recours à un donneur de gamètes
/ PMA-GPA

GPA : le Gouvernement indien autorise le recours à un donneur de gamètes

En Inde, les couples souffrant d'infertilité pourront recourir à un donneur de gamètes dans le cadre de la GPA ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres