Le développement mondial du marché du test prénatal non invasif

Publié le 19 Oct, 2021

Le test de dépistage prénatal non invasif (DPNI) analyse l’ADN fœtal dans un échantillon de sang de la femme enceinte. Utilisé depuis 10 ans, il est désormais disponible dans 60 pays. Le marché du DPNI ne cesse de croitre. Estimé à 3,9 milliards de dollars en 2019, il devrait atteindre les 7,3 milliards en 2024. Dans le même temps, le coût du DPNI a diminué (Cf. DPNI : Bataille juridique et financière autour d’un brevet).

Mais le DPNI soulève de nombreux défis, notamment éthiques, dans des contextes culturels, sociaux et juridiques variés. Dans les pays à revenus élevés, les décisions de prise en charge de ces tests reposent sur des études mettant en perspective le coût et l’efficacité du DPNI. Or, ces études prennent en compte les économies réalisées du fait de l’interruption de certaines grossesses. Ce point « soulève de vives préoccupations éthiques » (cf. Le déploiement du DPNI en Angleterre laisse présager une augmentation des IMGRemboursement du DPNI : un tiers d’enfants trisomiques en moins).

De même,« le manque de matériel d’information, complet, équilibré et neutre concernant le test » et « la nécessité d’un conseil approprié concernant le DPNI, afin de permettre une prise de décision autonome et éclairée » sont à déplorer, alors que « le DPNI devrait toujours être mis en œuvre de manière à permettre aux femmes enceintes de faire des choix libres et éclairés. Cela comprend des mesures pour soutenir les personnes handicapées et la possibilité de recevoir des informations complètes et équilibrées » (cf. Une étude met en doute la pertinence du recours au DPNI).

Ainsi, face au développement du marché mondial du DPNI, un « examen approfondi et contextualisé des implications socioéthiques est indispensable, car les pays doivent faire face à des décisions concernant les utilisations du DPNI qu’ils souhaitent autoriser ou financer » (cf.  La fiabilité du DPNI en question).

Source : BioNews (18/10/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

menottes
/ PMA-GPA

GPA : arrestations au Vietnam

La GPA "commerciale" est interdite au Vietnam. La pratique est passible d'une amende et d'une peine de prison pouvant aller ...
Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres