Fin de vie, GPA… : Emmanuel Macron précise son programme en matière de bioéthique

Publié le 18 Mar, 2022

Jeudi 17 mars, Emmanuel Macron a dévoilé son programme. Se disant « très sensible à ce débat », il prévoit s’il était réélu d’organiser une « convention citoyenne » sur la fin de vie. A partir de ses conclusions, « il soumettrait “à la représentation nationale ou au peuple le choix d’aller au bout du chemin qui sera préconisé” » (cf. « On vous a dit dix fois que 96 % des Français étaient favorables à l’euthanasie, c’est complètement faux ! »; Euthanasie : “On n’oblige personne à [la] demander, mais on oblige tous les patients à l’envisager”). Anne Hidalgo (PS), Yannick Jadot (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (LFI) se sont aussi déclarés favorables à la dépénalisation de l’euthanasie et du suicide assisté.

En matière de GPA, le candidat déclare ne pas avoir changé d’avis. « Je continuerai de proscrire cette pratique », affirme-t-il, invoquant « une question de dignité des femmes et de leurs corps » (cf. GPA : Emmanuel Macron réaffirme « les lignes rouges ». Et en pratique ?; Un colloque pro-GPA organisé dans les locaux de la mairie de Paris).

Lors de la présentation de son programme, Emmanuel Macron « a assumé le récent vote de la loi sur l’allongement des délais [pour avorter] de douze à quatorze semaines par le Parlement, tout en rappelant son opposition personnelle » (cf. Avortement : Les députés adoptent définitivement la PPL Gaillot). L’avortement « un droit, estime-t-il, mais c’est toujours un drame pour une femme et c’est toujours un moment difficile quand une femme fait ce choix » (cf. L’avortement dans la Charte des droits fondamentaux : une simple déclaration symbolique ?).

Enfin, le candidat à sa réélection a déclaré vouloir un « métavers européen » (cf. « Métavers » : réalité virtuelle mais risques bien réels).

 

Sources : AFP (17/03/2022) ; La Croix (18/03/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres