« On vous a dit dix fois que 96 % des Français étaient favorables à l’euthanasie, c’est complètement faux ! »

Publié le 30 Sep, 2021

« On vous a dit dix fois que 96 % des Français étaient favorables à l’euthanasie, c’est complètement faux ! », s’exclame Jean-Marie Gomas, médecin, membre de la Société française d’accompagnement des soins palliatifs (SFAP)[1].

Une enquête de la SFAP, présentée le 23 septembre dernier à l’occasion du congrès annuel de l’organisation qui se tenait à Valenciennes, révèle que « seuls 6 % des 1 869 professionnels de santé et bénévoles ayant répondu sont favorables à ‘l’aide active à mourir[2]’ ». 64 % d’entre eux sont contre. Chez les médecins, l’opposition est de 70%, seuls 26 % y sont « favorables sous conditions ». Dans ce contexte d’opposition, la légalisation du suicide assisté serait pour les soignants le scénario le « moins pire ».

Jean-Marie Gomas dénonçait lors de son intervention « des erreurs de calcul délibérées de personnes qui essaient de nous influencer ». Confrontés à « un puissant mouvement pro-euthanasie », 68% des participants à l’enquête pensent cependant qu’elle pourrait « probablement » être votée par le parlement et 7% pensent qu’elle sera adoptée, « à coup sûr » (cf. Claire Fourcade, présidente de la SFAP,  s’engage contre l’assistance médicale au suicide et Euthanasie: On n’oblige personne à [la] demander, mais on oblige tous les patients à l’envisager).

[1] Société française d’accompagnement des soins palliatifs.

[2] Terme qui recouvre à la fois l’euthanasie et le suicide assisté.

Source : Famille Chrétienne (30/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres