Un recours judiciaire déposé contre la loi « fin de vie » au Québec

Publié le : 6 novembre 2015

Le coprésident de la Coalition des médecins pour la justice sociale, le Dr Paul Saba, a déposé un recours judiciaire le 5 novembre afin d’empêcher l’application de la loi québécoise sur les soins de fin de vie. Cette loi doit entrer en vigueur le 10 décembre. « À la suite du jugement de la Cour suprême, la Cour nous avait réservé le droit de déposer des amendements ou de réagir plus tard. C’est ce que nous faisons aujourd’hui », explique Me Talarico, l’un des avocats du Dr Saba.

 

Le Dr Saba mentionne plusieurs pays, comme la France et l’Écosse, qui refusent l’euthanasie et le suicide assisté. « Seulement 1% de la population mondiale vit dans des pays où c’est permis. Pourquoi préfère-t-on investir dans l’euthanasie [plutôt] que dans les soins ? Je vais continuer de me battre contre ça, dit-il. Car tant que les soins ne seront pas mieux offerts, il y a des risques que l’euthanasie soit choisie pour les mauvaises raisons.»

 

De leur côté, les responsables chrétiens, juifs et musulmans du Canada, ont invité le gouvernement fédéral « à se concentrer sur les soins palliatifs et non sur l’euthanasie ». « L’euthanasie et le suicide assisté traitent la vie de personnes défavorisées, malades, handicapées ou mourantes comme si elle valait moins que celle des autres », souligne une déclaration commune du 28 octobre 2015. 

 

 

 

<p>La Presse.ca (05/11/2015) – Zenit (05/11/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres