Royaume-Uni : une jeune femme gagne son procès en affirmant qu’elle n’aurait pas dû vivre

Publié le 6 Déc, 2021

Une jeune londonienne de 20 ans a gagné son procès contre le médecin de sa mère, pour « être née dans un état endommagé » (Cf. La dernière génération d’enfants trisomiques ?).

Evie Toombes souffre en effet de spina bifida. Elle a engagé ce procès « historique » pour « conception erronée », affirmant qu’elle n’aurait jamais dû naître. Elle argumente que le médecin aurait dû dire à sa mère de prendre de l’acide folique avant sa conception. La mère estime qu’elle aurait « reporté sa grossesse » et qu’elle aurait donné naissance à un bébé « normal et en bonne santé » (Cf. « Mieux vaut être mort qu’handicapé » ?).

De son côté, le médecin a « nié toute responsabilité ». Il affirme qu’il a « donné des conseils raisonnables sur l’opportunité de prendre des suppléments d’acide folique ».

La juge Rosalin Coe QC de la Haute cour de Londres a accordé à la jeune femme des dommages intérêts. Ils doivent « couvrir l’ensemble des frais médicaux à la charge de la famille depuis la naissance », ainsi que « les soins intensifs à vie ». Selon son avocat, le montant de ces dommages et intérêts n’a pas encore été évalué (Cf. Des parents poursuivent l’hôpital qui ne leur a pas proposé de DPNI).

Sources : Slate, Robin Tutenges (04/12/2021) ; New-York Post, Alice Fuller (01/12/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres