Lettre ouverte à Emmanuel Macron contre l’extension du délai pour pratiquer une IVG

Publié le 15 Nov, 2021

Avancée par Christophe Castaner, président du Groupe LREM à l’Assemblée nationale (cf. IVG : Christophe Castaner annonce le retour de la proposition de loi Gaillot à l’Assemblée), une proposition de loi visant à étendre de délai d’une IVG de 12 à 14 semaines, supprimer la clause de conscience (cf. Pharmaciens : l’objection de conscience est non négociable) ou encore permettre la réalisation d’IVG chirurgicales par les sages-femmes (cf. Le ministre de la santé soutient la proposition de loi Gaillot) doit être examinée fin novembre.

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République, Emmanuel Macron, Nicolas Tardy-Joubert, président de la Marche pour la Vie, regrette que « malgré une situation démographique préoccupante dans notre pays », le droit des femmes ne soit envisagé que sous l’angle « d’une extension de la durée légale d’autorisation de l’avortement ». D’une exception, l’IVG est devenue « une méthode de contraception comme une autre » et le président de la Marche pour la Vie insiste sur l’urgence d’une révision des « politiques d’accueil de la vie », invitant à faire en sorte que « l’avortement ne devienne jamais une fatalité pour des raisons économiques ».

Il rappelle que l’avortement à 14 semaines, « rejeté par l’immense majorité des professionnels » (cf. Extension des délais d’IVG : pas de répit), est un acte cruel pour l’enfant et qu’il n’est pas sans danger pour la santé de la femme comme le soulignait le président du collège national des gynécologues et obstétriciens français. Enfin, il rappelle que le président s’est opposé à cette mesure dans une interview accordée au magazine Elle le 1er juillet dernier.

Aussi, « nous en appelons à votre conscience, à votre humanité, à votre autorité. Nous vous prions de faire retirer ou rejeter cette proposition de loi inscrite par votre majorité pour discussion à l’Assemblée nationale fin novembre. Nous vous demandons de mettre en œuvre une politique de prévention de l’avortement, en ligne avec les conventions internationales que la France a signées ».

 

Source : Valeurs actuelles (12/11/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres