Le rôle essentiel des spermatozoïdes dans la fécondation

Publié le : 13 mai 2004

Une équipe de chercheurs de l’université de Wayne State (Detroit, Michigan) viennent de montrer que dans un spermatozoïde, les chromosomes ne seraient pas les seules molécules importantes pour la conception d’un enfant. Ils ont identifié six ARN messagers présents dans les gamètes males qui auraient un rôle crucial dans le développement embryonnaire. Si les chromosomes d’origine paternelle sont "facilement remplacés" par des chromosomes d’origine maternelle, rien ne semble en revanche pouvoir se substituer aux ARN messagers contenu dans les spermatozoïdes.

Les scientifiques ont découvert plusieurs ARN messagers présents à la fois dans les spermatozoïdes et l’œuf fécondé mais que l’on ne retrouve pas dans l’ovule avant la fécondation. Selon les chercheurs ces ARN messagers pourraient notamment participer à l’activation ovocytaire. Ils pensent également que d’autres ARN comme les ARN interférents d’origine paternelle pourraient intervenir dans l’expression génétique de l’embryon.

Cette découverte expliquerait les échecs des techniques de reproduction telles que le clonage ou la parthénogenèse. Celles-ci ne font pas appel à des spermatozoïdes.

Publication dans Nature du 13 mai 2004.

Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 13/05/04 – Edicom 13/05/04 - Le Monde 14/05/04 - Le Figaro (Jean-Michel Bader) 14/05/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres