IVG : Le Royaume-Uni annonce la fin des mesures prises pendant la crise du Covid-19

Publié le 24 Fév, 2022

Au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé la fin des avortements médicamenteux à domicile d’ici le mois de septembre (cf. « Avortements par La Poste » et pression sur les femmes : les médecins britanniques alertent).

La mesure avait été prise au début de la crise du Covid-19. Les femmes souhaitant mettre fin à leur grossesse pouvaient obtenir que des pilules abortives leur soient envoyées par la Poste, après une téléconsultation. Le délai était fixé à 10 semaines de grossesse.

La loi autorisant ces « avortements par la Poste » expire à la fin du mois prochain. Jeudi 24 février, la ministre de la santé a indiqué qu’une prolongation de six mois serait mise en place « afin de laisser aux cliniques le temps de rétablir les dispositions antérieures » (cf. IVG médicamenteuse : les mesures dérogatoires de la crise sanitaire intègrent le droit commun).

L’avortement médicamenteux nécessite la prise de deux comprimés. Le deuxième est toujours pris à domicile.

Au Royaume-Uni, 2000 femmes ont recours à l’avortement médicamenteux chaque semaine. Au cours de la première année de pandémie, un « nombre record d’avortements a été enregistré ».

 

Source : The Telegraph, Laura Donnelly (24/02/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Fin de vie : des députés dénoncent les lacunes de l’étude d’impact
/ Fin de vie

Fin de vie : des députés dénoncent les lacunes de l’étude d’impact

Dans une lettre adressée à la présidente de l’Assemblée nationale, sept députés dénoncent le manque de données chiffrées de l’étude ...
Fin de vie : les soignants « extrêmement choqués de ne pas être entendus »
/ Fin de vie

Fin de vie : les soignants « extrêmement choqués de ne pas être entendus »

Le 22 avril, les auditions de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi sur la fin de vie ...
Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres