Irlande du Nord : pression britannique sur l’avortement

Publié le 20 Mai, 2022

Le gouvernement britannique veut accélérer la mise en place de “services d’avortement” en Irlande du Nord, en contournant les autorités locales (cf. Irlande du Nord : le gouvernement britannique impose l’avortement). Le secrétaire d’Etat pour l’Irlande du Nord, Brandon Lewis, a ainsi annoncé jeudi « prendre des mesures législatives » pour contraindre le ministère de la Santé d’Irlande du Nord à « proposer des avortements aux femmes enceintes jusqu’à 24 semaines de grossesse ». Il a supprimé la nécessité de l’accord de l’exécutif pour laisser les mains libres au ministère de la Santé.

Depuis 2019[1], l’Irlande du Nord « ne respecte pas la législation » estime-t-il : l’avortement médicamenteux est effectivement possible jusqu’à 10 semaines de grossesse[2], mais aucun avortement chirurgical n’a été réalisé, alors que la loi l’autorise jusqu’à 24 semaines. « Si le ministère de la santé ne commande pas et ne finance pas de services d’avortement, j’interviendrai davantage » a encore signalé le secrétaire d’état.

Complément du 25/10/2022 : Trois ans après la dépénalisation de l’avortement en Irlande du Nord, le nouveau secrétaire d’Etat, Chris Heaton-Harris, a annoncé la mise en place de « services d’avortement ». A défaut d’une mise en œuvre par le ministère de la Santé, le gouvernement britannique avait indiqué « qu’il ferait financer l’avortement par l’Etat ». Le secrétaire d’Etat doit rencontrer, dans les prochaines semaines, les directeurs généraux des fiducies de santé et d’aide sociale pour envisager la mise en place de ces « services ».

[1] Cf. Dépénalisation effective de l’IVG en Irlande du Nord ; Irlande du Nord : la dépénalisation de l’IVG entre en vigueur

[2] Cf. Irlande du Nord : forte hausse des avortements médicamenteux pratiqués en milieu hospitalier

Sources : Politico, Shawn Pogatchnik (19/05/2022) ; Reuters (19/05/2022) ; Irish Times, Seanin Graham (19/05/2022) ; gov.UK (19/05/2022) ; Politico, Shawn Pogatchnik (24/10/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres