FIV : un risque accru d’AVC après la grossesse

Publié le 31 Août, 2023

Selon une étude menée par des chercheurs de l’université Rutgers, dans le New Jersey, les femmes qui ont recours à une fécondation in vitro sont 66% plus susceptibles de faire un AVC un an après leur grossesse que celles qui ont conçu naturellement.

Les résultats publiés le 30 août dans JAMA Network Open s’appuient sur des données tirées de la base nationale sur les réadmissions hospitalières de 28 Etats des Etats-Unis entre 2010 et 2018. Au total, 31.339.991 femmes enceintes ayant accouché sur cette période ont été incluses dans l’étude. Parmi elles, 287.813 d’un âge médian de 32 ans ont eu recours à la PMA tandis que 31.052.178, âgées de 27 ans en moyenne, ont accouché après une conception naturelle.

Un an après leur accouchement, le taux d’hospitalisation suite à un AVC s’élevait à 37 pour 100.000 pour celles qui avaient eu recours à la PMA contre 29 pour 100.000 pour les autres. Les femmes ayant subi une FIV étaient deux fois plus susceptibles de souffrir d’un AVC hémorragique, et 55% plus susceptibles de faire un AVC ischémique, causé par un caillot de sang qui interrompt l’irrigation sanguine d’une partie du cerveau.

Les chercheurs proposent plusieurs explications possibles à ce surrisque. Les niveaux élevés d’œstrogènes administrés peuvent endommager la paroi des vaisseaux sanguins et augmenter les facteurs de coagulation dans le sang. Le processus de PMA peut « contribuer à certaines complications vasculaires (prééclampsie, décollement placentaire et retard de croissance fœtale) et à des troubles rénaux ou métaboliques (diabètes préexistants et gestationnel), qui, à leur tour, peuvent augmenter le risque d’AVC » (cf. Deux fois plus de risques de prééclampsie avec la PMA, PMA : une étude documente le risque de complications). Par ailleurs, il existe certains facteurs associés à l’infertilité, comme le surpoids, le tabagisme ou la consommation d’alcool, qui augmentent le risque d’AVC.

Soulignant le fait que les AVC représentent environ 7% des décès liés à la grossesse aux Etats-Unis, les chercheurs encouragent la poursuite des recherches dans ce domaine.

 

Sources : Le Quotidien du médecin, Elsa Bellanger (30/08/2023) ; Daily mail, Luke Andrews (31/08/2023) – Photo : iStock

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres