Fin de l’anonymat des donneurs : la crainte des « familles LGBTQ » aux Etats-Unis

Publié le 8 Déc, 2023

Alors que certains Américains, conçus après une fécondation in vitro (FIV) avec donneurs et soutenus par le groupe de pression US Donor Conceived Council, souhaitent que le gouvernement fédéral supprime la règle sur l’anonymat des donneurs, les « familles LGBTQ » se sentent « menacées », et refusent l’adoption de lois plus transparentes (cf. Colorado : fin programmée de l’anonymat des donneurs de gamètes). Selon elles, une telle loi sous-entendrait que « les liens biologiques sont importants pour créer des familles » (cf. PMA avec donneur et droit de connaitre ses origines ; PMA avec donneur : une « dette existentielle » ?).

Elles craignent que la prochaine étape soit la reconnaissance des donneurs biologiques en tant que parents, ce qui « saperait [leur] légitimité ». Dans l’Oklahoma, après le divorce de deux femmes, un tribunal a accordé les droits parentaux à la mère biologique et au donneur de sperme, excluant l’autre femme (cf. Des droits parentaux accordés à un “donneur de sperme”).

Le « lobby LGBTQ » milite en faveur d’une loi qui permettrait à toute personne « ayant recours à un don de sperme ou d’ovocytes dans l’intention d’être parent d’être considérée comme tel, indépendamment de facteurs comme les liens génétiques et la situation matrimoniale ». La loi ne donnerait ni droit, ni responsabilité parentale aux donneurs. Elle permettrait en revanche à plus de deux personnes d’être reconnues comme parents.

 

Source : Bioedge, Michael Cook (07/12/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-_question-mark-1872665_340
/ Genre

Bloqueurs de puberté : des données « insuffisantes »

Sur l'utilisation des bloqueurs de puberté, « les études contrôlées, à long terme, claires et concluantes, font défaut à l'heure actuelle » ...
Greffe de cellules souches : un patient en rémission du VIH et de la leucémie
/ Génome

Greffe de cellules souches : un patient en rémission du VIH et de la leucémie

Cinq ans après une greffe de cellules souches, un Californien de 68 ans, n'a plus aucune trace du VIH, ni ...
FIV : deux propositions de loi adoptées par l’Assemblée législative de l’Alabama
/ PMA-GPA

FIV : deux propositions de loi adoptées par l’Assemblée législative de l’Alabama

Les deux chambres de l’Assemblée législative de l’Etat de l’Alabama ont adopté des propositions de loi visant à "protéger" la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres