Des droits parentaux accordés à un “donneur de sperme”

Publié le 16 Fév, 2023

Dans l’Oklahoma, un juge a retiré les droits parentaux à une femme pour les transférer au donneur de sperme. Selon la juge Lynne McGuire, en n’adoptant pas le petit garçon, Kris Williams a renoncé à ses droits parentaux.

Kris Williams et son ancienne partenaire, Rebekah Wilson, ont eu recours à un donneur de sperme, Harlan Vaughn, via un site internet. Un « accord de don de sperme connu » a été conclu en septembre 2018. Après que Rebekah Wilson est tombée enceinte, les deux femmes se sont mariées. Elles se sont finalement séparées au bout de deux ans, en 2021.

Kris Williams figurait sur le certificat de naissance de l’enfant, mais ne l’a pas adopté avant de se séparer de sa conjointe. Rebekah Wilson a par la suite emménagé chez Harlan Vaughn, avec le petit garçon. Ils ont demandé une garde conjointe. Le couple a eu un deuxième enfant depuis.

En mai dernier, la juge Lynne McGuire a donné raison à Rebekah Wilson qui affirme que son ancienne conjointe n’est pas la mère de son fils. La juge a donc fait retirer le nom de Kris Williams du certificat de naissance du petit garçon. « La réalité est que la loi offre un recours juridique », a-t-elle écrit dans sa décision, faisant référence à l’adoption. « Elle a sciemment choisi de ne pas le poursuivre », justifie-t-elle (cf. « PMA pour toutes » : le lien de filiation à l’épreuve des séparations conflictuelles).

Kris Williams a décidé de faire appel auprès de la Cour suprême de l’Oklahoma.

 

Sources : The Advocate, Christopher Wiggins (15/02/2023) ; NBC, Matt Lavietes (16/02/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres