Euthanasie en Australie : la Nouvelle-Galles du Sud temporise

Publié le 21 Oct, 2021

En Australie, un projet de loi visant à autoriser l’« aide à mourir » en Nouvelle-Galles du Sud était en discussion depuis quelques jours. Suite à l’action du gouvernement et de l’opposition, il a été renvoyé à une commission de la Chambre haute « pour une enquête ». La Nouvelle-Galles du Sud est le seul Etat d’Australie à ne pas autoriser l’euthanasie (cf. Australie : le Queensland légalise l’euthanasie; L’euthanasie adoptée par le Parlement d’Australie Méridionale).

Le rapport de la commission du droit et de la justice n’est pas attendu avant février prochain, repoussant le vote du texte d’un an. Le projet sera alors soumis à la Chambre haute. En 2017, elle avait rejeté un projet de loi similaire par une voix.

Le premier ministre Dominic Perrottet et le chef de l’opposition Chris Minns ont tous deux indiqué publiquement qu’ils voteraient contre le projet de loi. « Nous avons besoin de soins palliatifs plus nombreux et de meilleure qualité », a déclaré Dominic Perrottet. « Nous ne devons pas créer une société à deux vitesses, de la pire espèce qui soit, où il y a ceux dont nous nous efforçons désespérément de préserver la vie, et ceux à qui nous dirons : “Vous êtes mieux mort” » (cf. Euthanasie : « Ce prétendu droit m’enlève ma dignité, et tôt ou tard, me désigne la porte »).

 

Sources : ABC, Ashleigh Raper (19/10/2021) ; Mercatornet, Alex Schadenberg (19/10/2021)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »
/ Fin de vie

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »

Un jeune Belge, diagnostiqué haut potentiel et autiste, a effectué 7 tentatives de suicide. « Après en avoir discuté avec ...
istock-518234140
/ Genre

Genre : ménopausées à 20 ans à cause de la testostérone

Une étude révèle que les hommes transgenres souffrent de problèmes « post-ménopause », comme l'incontinence, dès l'âge de 20 ans ...
Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical
/ E-santé

Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical

Au Kenya, l’application Snark Health propose aux patients de vendre leurs données de santé pour ne pas avoir à payer directement leurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres