Australie : la Nouvelle-Galles du Sud légalise l’euthanasie

Publié le 19 Mai, 2022

En Australie, la chambre haute de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud vient d’adopter ce jeudi un projet de loi légalisant l’« aide volontaire à mourir ». Les parlementaires ont voté par 23 voix pour contre 15, « à l’issue d’un long débat » (cf. Euthanasie en Australie : la Nouvelle-Galles du Sud temporise). Le texte doit entrer en vigueur d’ici 18 mois.

La loi est similaire à celle adoptée par les autres Etats du pays. Pour accéder à l’euthanasie, il faut être âgé de 18 ans ou plus, être de nationalité australienne et atteint d’une maladie en phase terminale, ou bien éprouver « des souffrances qui ne peuvent être soulagées par des soins palliatifs »[1]. La personne doit également « être jugée capable de prendre la décision pour elle-même et agir volontairement sans pression ». Les demandes seront évaluées par deux médecins.

Dans les pas d’autres Etats australiens

L’Etat de Victoria est le premier à avoir légalisé l’euthanasie en 2019 (cf. Dans l’Etat de Victoria en Australie, l’escalade des demandes d’euthanasie). Il a été suivi par l’Australie occidentale en 2021. La Tasmanie, l’Australie-Méridionale et le Queensland ont adopté des législations similaires, mais leurs lois ne sont pas encore entrées en vigueur. Seuls le Territoire de la capitale australienne et le Territoire du Nord n’ont pas de lois en la matière.

« En tant que territoires », ils ne peuvent pas légiférer sur l’euthanasie. Le Commonwealth a adopté une loi en 1997 pour l’interdire. « Il y a des différences entre les territoires et les Etats et cela relève de notre constitution », a rappelé jeudi le premier ministre, Scott Morrison. « Nous ne proposons aucun changement. » Mais de son côté, le parti travailliste a annoncé vouloir « donner la priorité à un débat parlementaire sur la question », s’il accède au gouvernement après les élections fédérales prévues samedi.

 

[1] Le pronostic vital doit être inférieur à six mois, ou un an dans le cas d’une maladie ou d’un état neurodégénératif.

Sources : 7news, Hamish Goodall avec AAP (19/05/2022) ; The Conversation, Ben White et Lindy Willmott (19/05/2022) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres