Equateur : le président annonce qu’il opposera son véto à un projet de loi sur l’avortement

Publié le 27 Jan, 2022

Le président équatorien, Guillermo Lasso, a annoncé qu’il opposera son véto à un projet de loi sur l’avortement. Cette annonce intervient alors que le Parlement examine, depuis mardi, en seconde lecture, un projet de loi autorisant l’avortement jusqu’à 22 semaines de grossesse pour les mineures, et 20 semaines pour les femmes adultes, en cas de viol.

Ce projet de loi intervient alors que la Cour constitutionnelle avait déjà dépénalisé l’avortement en cas de viol, en avril 2021 (Cf. Equateur : l’avortement dépénalisé en cas de viol). Il n’était précédemment autorisé qu’en cas de viol d’une femme handicapée ou en cas de danger pour la vie de la mère. En dehors de ces cas, l’avortement est passible de deux ans de prison en Equateur (Cf. Equateur : le Parlement refuse de dépénaliser l’avortement). Le président a rappelé : « L’Equateur me connaît, je suis une personne qui croit en la défense de la vie depuis la conception jusqu’à la mort naturelle ».

En Amérique du Sud, l’avortement n’est autorisé qu’en « Uruguay, à Cuba, en Argentine, dans la ville de Mexico et trois Etats mexicains ». L’IVG est, en revanche, « totalement interdite au Salvador, au Honduras, au Nicaragua, en République dominicaine et en Haïti ». Dans les autres pays d’Amérique du Sud, l’avortement n’est autorisé qu’en cas de danger pour la vie de la femme, en cas de viol ou si l’enfant n’est pas viable.

Source : AFP (25/01/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Utah : les chirurgies de changement de sexe interdites pour les mineurs
/ Genre

Utah : les chirurgies de changement de sexe interdites pour les mineurs

Le gouverneur de l’Utah a signé une loi interdisant les chirurgies de changement de sexe et les traitements hormonaux pour ...
Fin de vie : « voyage d’observation » en Suisse
/ Fin de vie

Fin de vie : « voyage d’observation » en Suisse

Vendredi, les deux ministres en charge du débat sur la fin de vie, Agnès Firmin Le Bodo et Olivier Véran, ...
Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres