Des cellules souches de cordon ombilical pour traiter l’insuffisance cardiaque ?

Publié le 26 Sep, 2017

Au Chili, un essai clinique testant un traitement de cellules souches dérivées du cordon ombilical sur trente patients souffrant d’insuffisance cardiaque stable s’est révélé « encourageant ». La publication dans un journal de l’American Heart Association fait état d’ « améliorations notables du muscle cardiaque et de la qualité de vie » des patients. Les chercheurs parlent d’une « nouvelle thérapie non invasive et prometteuse pour des patients qui ont peu de perspectives thérapeutiques ».

 

Les patients, âgés de 18 à 75 ans, ont reçu par injection intraveineuse soit des cellules souches dérivées du cordon ombilical, soit un placebo. Les cordons ombilicaux ont été recueillis après des accouchements par césarienne, sur des donneurs sains  qui avaient donné leur consentement. Les patients ayant reçu le traitement par cellules souches ont vu leur fonction cardiaque s’améliorer durant les 12 mois suivants, sans effet indésirable ou complication immunitaire.

 

Les cellules souches de sang de cordon sont facilement accessibles, largement disponibles, peu susceptibles de provoquer des complications immunitaires et ne soulèvent pas les problèmes éthiques des cellules souches embryonnaires humaines, argumentent l’équipe.

 

L’essai chilien doit encore être confirmé par des essais cliniques de plus grande envergure.

 

Medical press (26/09/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres