Dépistage prénatal en Islande : le silence de l’ONU

Publié le 8 Fév, 2022

Mardi 25 janvier, le « bilan des Droits humains » de l’Islande a été examiné par les autres Etats membres de l’ONU, lors d’une « réunion des Droits de l’Homme » qui s’est tenue à Genève. Le pays est caractérisé par un « taux extrêmement élevé d’avortement sélectif » en cas de diagnostic de trisomie 21. Près de la totalité des fœtus qui en sont porteurs sont avortés (cf. La dernière génération d’enfants trisomiques ?).

Lors de la réunion, seuls deux pays ont critiqué l’Islande pour sa politique en la matière. Le délégué des Philippines a appelé l’Islande à « prendre des mesures immédiates et efficaces pour combattre la discrimination envers les personnes handicapées, en particulier ceux qui ont le syndrome de Down et renforcer les campagnes de sensibilisation du public visant à faire respecter leurs droits et fournir un soutien complet et une assistance aux personnes concernées ainsi que leurs familles ». L’Iran a également invité l’Islande à « lutter contre la discrimination des personnes atteintes du syndrome de Down ».

Tous les pays membres des Nations unies sont soumis à un « Examen Périodique Universel », un bilan de leur politique en matière de droits de l’homme. Les recommandations qui en découlent ne sont pas contraignantes. L’Islande a été l’un des derniers pays à être examiné dans le cadre du troisième cycle de l’Examen Périodique Universel. Un examen qu’il utilise « dans le but de promouvoir l’avortement auprès d’autres pays ». Lors de ce troisième cycle, « l’Islande a recommandé 44 fois que les pays libéralisent leurs lois sur l’avortement ou facilitent son accès ». La France arrive en deuxième position, avec 26 recommandations (cf. L’avortement dans la Charte des droits fondamentaux : une simple déclaration symbolique ?).

 

Source : C-Fam, Rebecca Oas (27/01/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres