Clonage et cellules souches : des politiques incohérentes

Publié le : 6 septembre 2004

L‘Angleterre a tranché en matière de clonage, autorisant celui dit "thérapeutique", interdisant celui dit "reproductif" à la différence de la plupart des pays occidentaux. Jean-Yves Nau souligne les incohérences des législations françaises et allemandes en ce domaine.

Si la France interdit "toute forme d’utilisation des embryons humains à des fins scientifiques", elle prévoit pour autant un cadre aux dérogations possibles à savoir la recherche sur les embryons dits surnuméraires sans projet parental… En Allemagne, la congélation d’embryons humains in vitro est interdite mais les chercheurs peuvent importer des lignées de cellules souches embryonnaires…

Quant au débat américain sur le financement de recherche sur les cellules souches d’embryon, le journaliste le juge "hypocrite" puisqu’il ne concerne que le financement fédéral, le privé étant libre de mener les travaux qu’il souhaite.

Pour Jean-Yves Nau, la controverse cessera avec l’apparition d’un autre rapport au début de la vie.

Le Monde (Jean-Yves Nau) 06/09/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres