Chine : un « concours de sperme » pour les étudiants

Publié le 15 Sep, 2023

En Chine, une banque de sperme de la province du Henan a organisé « un concours sur la qualité du sperme » pour les étudiants. « Afin d’encourager les dons », la participation au concours est gratuite.

Les candidats, qui devront mesurer « au moins 1,65 mètre », ont 50 jours pour faire jusqu’à 20 dons. Ils pourront toucher 6100 yuans[1].

Les échantillons de sperme seront évalués sur la base d’« au moins quatre critères » : la concentration, le volume, la structure et la motilité des spermatozoïdes, c’est-à-dire la vitesse à laquelle ils se déplacent (cf. Des causes épigénétiques à l’origine de l’infertilité masculine ?). La banque de sperme explique cibler les étudiants universitaires « parce qu’ils ont un sperme de “haute qualité” ».

Les gagnants du concours seront surnommés « héros sans nom », a déclaré l’organisateur du concours médiatisé sur les réseaux sociaux. Ce à quoi l’un des participants a répondu « qu’il renoncerait à la compensation financière s’il arrivait premier et si son nom était annoncé dans toute la Chine » (cf. Un donneur de sperme et 550 naissances).

En Chine le taux de fécondité est en baisse. Il est tombé « à un niveau record » de 1,09 en 2022 (cf. Chine : de l’enfant unique à la prise en charge de la PMA). Or dans ce contexte, les banques de sperme chinoises ont des difficultés à attirer des donneurs en raison de « taux de rejet élevés ». Les hommes mariés ayant des enfants et un niveau d’éducation plus élevé ont plus de chances de voir leur sperme accepté.

 

[1] Environ 800 euros

Source : The Straits Times, Lok Jian Wen (13/09/2023) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres