Black Friday : des promos aussi sur la GPA !

Publié le 19 Nov, 2021

A l’occasion du « Black Friday », la société BioTexCom (cf. GPA : malgré la pandémie, le marché prospère ; Bébés bloqués en Ukraine : pas à cause de la Covid-19 mais de la GPA), le leader du marché de la gestation par autrui en Ukraine, propose une « offre unique » à ses « clients » : 3% de remise sur tous les « packages » GPA proposés. Une offre re-twittée par le Collectif pour le Respect de la Personne (CoRP) pour la dénoncer, alors que la Conférence de la Haye se réunit actuellement pour harmoniser la réglementation en la matière (cf. GPA : « C’est comme si vous demandiez à un propriétaire d’esclaves s’ils sont pour l’esclavage ou contre »).

Les offres s’affichent sur internet comme elles s’affichent par ailleurs dans des salons de Bruxelles ou de Paris (cf. GPA : Une nouvelle édition du salon « vente d’enfants »PMA et GPA : Le Salon « Désir d’enfant » de retour à Paris ). Sans complexe. Comme s’affichent également dans les médias, les commanditaires qui ont eu recours à une pratique interdite par la loi (cf. GPA dans les médias : le coup de gueule !). Des commanditaires qui parfois n’hésitent pas à réclamer une prime de quelques centaines d’euros à la CAF quand ils ont pu en débourser plusieurs milliers pour obtenir cet enfant (cf. GPA, prime à la naissance et discrimination). Il n’y a pas de petites économies…

 

Photo : mmi9  de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

Sperme
/ Tous les autres thèmes

Infertilité masculine : des essais de cryoconservation testiculaire début 2022

Face à l’augmentation du nombre de cancers infantiles en Ecosse, la recherche en vue de la restauration de la fertilité ...
Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques
/ IVG-IMG

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques

Depuis le lundi 29 novembre 2021, l’Assemblée nationale examine la proposition de loi « visant à renforcer le droit à ...
02_ogm_mais_8
/ OGM

La Commission européenne pourrait déréguler les « nouveaux OGM » dès 2023

La directive 2001/18 encadre actuellement « la mise sur le marché, la traçabilité et l’étiquetage des cultures génétiquement modifiées ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres