Vincent Lambert : la relaxe du Dr Sanchez confirmée

Publié le : 16 novembre 2020

Vendredi 13 novembre, la Cour d’appel de Reims a confirmé la relaxe du Dr Vincent Sanchez poursuivi pour « non-assistance à personne en danger » envers Vincent Lambert, décédé le 11 juillet 2019, après l’arrêt de son alimentation et de son hydratation (cf. Vincent Lambert est mort). Le tribunal correctionnel avait statué en ce sens en janvier (cf. Vincent Lambert : le Docteur Sanchez relaxé par le tribunal).

Me Paillot, avocat de la mère de Vincent Lambert, a indiqué qu’un pourvoi en cassation avait été déposé. « Nous réfléchissons aussi très sérieusement à une action contre l’Etat français », a-t-il également déclaré. « Les mesures provisoires réclamées le 3 mai 2019 par le Comité international de protection des droits des personnes handicapées de l’ONU pour surseoir à l’arrêt des traitements dans l’attente d’un examen du dossier sur le fond étaient-elles obligatoires ? » Pour l’avocat, il est indispensable de répondre à cette question, et cela n’a pas été fait (cf. Vincent Lambert : pourquoi en parler encore ?).

Source : AFP (13/11/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres