Vincent Lambert : le Docteur Sanchez relaxé par le tribunal

Publié le : 28 janvier 2020

Mardi 28 janvier, le tribunal correctionnel de Reims a relaxé le Docteur Vincent Sanchez. Il était accusé par les parents de Vincent Lambert décédé le 11 juillet 2019 suite à l’arrêt de ses traitements de « non-assistance à personne en danger ».

Le tribunal de Reims aurait suivi les réquisitions du procureur Matthieu Bourrette. Il a estimé que le médecin, le chef du service de soins palliatifs et de l’unité des cérébrolésés du CHU de Reims avait  « parfaitement respecté ses obligations légales ». Toujours pour le tribunal, la procédure collégiale conduisant « à l’arrêt des traitements de Vincent Lambert n’a pas porté atteinte à l’intégrité du patient qui était en état végétatif depuis plusieurs années ».

Maître Jean Paillot, l’un des avocats des parents, a annoncé relever « très probablement appel de cette décision ».

 

Source : AFP (28/01/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres