Vincent Lambert : le Docteur Sanchez relaxé par le tribunal

Publié le 28 Jan, 2020

Mardi 28 janvier, le tribunal correctionnel de Reims a relaxé le Docteur Vincent Sanchez. Il était accusé par les parents de Vincent Lambert décédé le 11 juillet 2019 suite à l’arrêt de ses traitements de « non-assistance à personne en danger ».

Le tribunal de Reims aurait suivi les réquisitions du procureur Matthieu Bourrette. Il a estimé que le médecin, le chef du service de soins palliatifs et de l’unité des cérébrolésés du CHU de Reims avait  « parfaitement respecté ses obligations légales ». Toujours pour le tribunal, la procédure collégiale conduisant « à l’arrêt des traitements de Vincent Lambert n’a pas porté atteinte à l’intégrité du patient qui était en état végétatif depuis plusieurs années ».

Maître Jean Paillot, l’un des avocats des parents, a annoncé relever « très probablement appel de cette décision ».

AFP (28/01/2020) – Affaire Lambert : le docteur Vincent Sanchez relaxé

 

Partager cet article

Pour aller plus loin

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres