Une première greffe d’une cornée artificielle à Montpellier

Publié le 16 Nov, 2021

Le CHU de Montpellier a annoncé avoir réussi une greffe de cornée artificielle, le mercredi 10 novembre 2021. Le patient, âgé de 38 ans, souffrait d’une cécité partielle de l’œil droit.

Cette opération a été réalisée par le service d’ophtalmologie et entre dans le cadre de l’essai clinique « CorNeat KPro », le nom de la société qui a développé la cornée artificielle. Cette dernière utilise « un nouveau matériau polymère bio intégrant ». Le CHU précise : « Il s’agit du premier essai clinique chez l’homme, cependant, il a été testé sur les animaux, notamment sur des cochons et a prouvé sa sûreté et son efficacité ». L’essai clinique est prévu sur cinq autres patients à Montpellier. Trente-neuf autres personnes vont participer à cette étude au Canada, aux Pays-Bas, en Israël et à Paris (Cf. Cornée artificielle : un patient recouvre la vue).

L’utilisation d’organes artificiels, créés en laboratoires, a de nombreux avantages. En effet, en principe, il n’y aurait « aucun risque de rejet ». De plus, la cornée artificielle offrirait « une durée de vie supérieure » et « de meilleures performances optiques que les greffons de donneurs ». Le CHU indique que « certaines pathologies ne sont pas éligibles à une greffe de cornée du fait d’un risque de rejet trop élevé du greffon. Des problématiques de durée de vie ou de rejet des greffes, d’astigmatisme des greffons, et dans de nombreux pays d’accès aux greffons, ont incité au développement de cornées artificielles » (Cf. Première greffe française de cornée artificielle).

Sources : Ouest France (12/11/2021) ; Hospimedia (12/11/2021)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres