Cornée artificielle obtenue avec des cellules iPS : le premier essai clinique rend ses conclusions

Publié le 5 Avr, 2022

Lundi 4 avril, une équipe de chercheurs de l’université d’Osaka a déclaré qu’elle avait conclu « le premier essai clinique au monde » consistant à transplanter des tissus cornéens dérivés de cellules souches pluripotentes induites, ou cellules iPS [1], chez quatre patients « quasi-aveugles » (cf. Japon : première greffe de cornée artificielle obtenue avec des cellules iPS). Une greffe « sûre et efficace » selon les conclusions des chercheurs.

Des résultats prometteurs

Selon l’équipe dirigée par le professeur Koji Nishida, « aucun des patients n’a été victime d’un rejet ou d’un effet tumorigène des cellules transplantées ». Et tous ont vu leur vue s’améliorer [2].

Les greffes ont été réalisées entre juillet 2019 et décembre 2020 sur quatre patients âgés de 30 à 70 ans. Les patients ont été suivis pendant un an.

Un nouvel essai prévu

Les chercheurs ont prévu un essai clinique en 2023, afin « de mettre le traitement en pratique d’ici trois à quatre ans ».

En mars 2021, on recensait « environ 1 700 patients » en attente d’une greffe de cornée au Japon.

 

[1] Les cellules ont été cultivées pour constituer des tissus cornéens en forme de feuilles de 0,05 millimètre d’épaisseur.

[2] L’un d’eux a vu sa vue passer « de 0,15 à 0,7 »

Source : The Japan Times (04/04/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Utah : les chirurgies de changement de sexe interdites pour les mineurs
/ Genre

Utah : les chirurgies de changement de sexe interdites pour les mineurs

Le gouverneur de l’Utah a signé une loi interdisant les chirurgies de changement de sexe et les traitements hormonaux pour ...
Fin de vie : « voyage d’observation » en Suisse
/ Fin de vie

Fin de vie : « voyage d’observation » en Suisse

Vendredi, les deux ministres en charge du débat sur la fin de vie, Agnès Firmin Le Bodo et Olivier Véran, ...
Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres