Une explication de la baisse de la fertilité

Publié le : 10 septembre 2009

Pour un biologiste  évolutionniste de l’université de Tel Aviv, la baisse de fertilité observée depuis plusieurs années serait une conséquence de l’évolution antagoniste  des appareils reproducteurs mâles et femelles. Les conclusions de son étude ont été publiées dans la revue Biological Reviews.

Il explique que pendant des milliers d’années, le corps des femmes a forcé les spermatozoïdes a devenir plus compétitifs et plus rapides. Les hommes, eux, ont produit de plus en plus de ces spermatozoïdes agressifs.

Rappelons que normalement lorsqu’un spermatozoïde pénètre dans un ovocyte, cela déclenche des réponses biologiques empêchant d’autres spermatozoïdes de rentrer en contact avec l’œuf. Cela s’appelle la polyspermie. Or les spermatozoïdes, sont devenus tellement efficaces que le temps que ce blocage arrive, il n’est pas rare qu’un deuxième spermatozoïde arrive à l’œuf et mette ainsi fin à la fécondation.

Nouvel Obs.com 10/09/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres