Un troisième Etat mexicain autorise l’avortement

Publié le 5 Juil, 2021

Le Congrès de l’Etat d’Hidalgo a adopté la loi sur “les soins de santé en matière d’interruption légale de grossesse“, ce mercredi 30 juin, par 16 voix et une abstention, alors que 28 députés étaient présents. L’Hidalgo devient ainsi le troisième Etat du Mexique à autoriser l’avortement (Cf. Dépénalisation de l’IVG au Mexique ? L’Etat du Quintana Roo dit non). Cette loi entrera en vigueur, dès sa publication au Journal Officiel. Les femmes pourront alors avorter durant les douze premières semaines de grossesse.

L’avortement en cas de viol est autorisé dans tout le Mexique, sans qu’il soit nécessaire que la victime ne signale ce crime ou qu’une quelconque autorité n’autorise l’avortement. L’avortement est aussi possible, en cas de risque de décès de la mère. (Cf. La Cour Suprême du Mexique élargit les conditions d’accès à l’avortement ; Décision de la Cour suprême du Mexique : L’avortement ne sera pas dépénalisé).

 

Sources : Infobae (01/07/2021) ; Reuters, Daina Beth Solomon (01/07/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Illumina : un séquençage moins cher et deux fois plus rapide
/ Génome

Illumina : un séquençage moins cher et deux fois plus rapide

Illumina, qui contrôle 80% du marché, estime que sa nouvelle technologie permettra d’atteindre un coût de 200 dollars par génome ...
menottes
/ PMA-GPA

GPA : arrestations au Vietnam

La GPA "commerciale" est interdite au Vietnam. La pratique est passible d'une amende et d'une peine de prison pouvant aller ...
Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres