Un serment d’Hippocrate à la carte ?

Publié le 5 Nov, 2020

Aux Etats-Unis, une version « alternative » du serment d’Hippocrate a été rédigée pour la promotion de 2024 de l’école de médecine de l’université de Pittsburgh. Un nouveau serment récité par les étudiants de première année, « ainsi qu’une version traditionnelle du serment d’Hippocrate, dans le cadre des activités d’orientation » de l’université.

La première version connue du serment d’Hippocrate remonte au cinquième siècle avant J.-C. Depuis, de nombreuses variantes ont été proposées et « il est devenu habituel pour les nouveaux étudiants en médecine d’écrire et même de réciter leur propre version ». La version proposée par les étudiants de Pittsburgh met l’accent sur la lutte contre les discriminations envers les minorités et fait promettre au médecin de « plaider en faveur d’un système de santé plus équitable, du niveau local au niveau mondial ».

Un serment d’Hippocrate à géométrie variable ?

Une pratique qui inquiète. La revue Academic Medicine avait publié en 2004 un article alertant quant au risque de « fragmentation et [de] confusion sur les valeurs éthiques de la profession médicale ».

Pour Laura Guidry-Grimes, professeur adjoint au département des sciences humaines médicales et de bioéthique de l’université de l’Arkansas, le risque est ailleurs. « Ma crainte est que trop souvent, la prestation de serment soit un rituel pour le plaisir du rituel, explique-t-elle. Les mots passent sur tout sans signification ni impact ».

 

Source : NPR, Sarah Boden (04/11/2020) – Photo : iStock

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres