Un réseau de trafic de nourrissons et d’ovaires démantelé en Grèce

Publié le 26 Sep, 2019

Un réseau « vendant ovaires et nourrissons de femmes venues principalement de Bulgarie » a été démantelé mercredi à Thessalonique, au nord de la Grèce.

 

Des femmes Bulgares, Géorgiennes et Roms grecques « étaient emmenées dans des cliniques privées de Thessalonique pour accoucher ou se faire prélever leurs ovaires », selon la police grecque. Vingt-deux cas d’adoptions illégales et 24 cas de ventes d’ovaires ont été dénombrés pour un montant « supérieur à 500 000 euros depuis 2016 ».

 

Douze personnes ont été arrêtées mercredi, dont « un médecin, un avocat, et deux employés de cliniques privées de Thessalonique ». Soixante-six autres personnes pourraient être impliquées dans ce réseau « soupçonné aussi de blanchiment d’argent », et à la tête duquel « se trouveraient un avocat et une gynécologue ».

 

Les familles donnaient « entre 25 000 et 28 000 euros » pour adopter un enfant, comprenant « l’argent versé à la mère biologique, à l’avocat, les frais d’hospitalisation et le pourcentage versé aux intermédiaires du réseau », selon Christos Dimitrakopoulos, le chef de la police de Thessalonique. Les femmes appartenant au réseau touchaient « entre 4 000 et 5 000 euros » pour accoucher en Grèce.

 

Cette affaire n’est pas un cas isolé. En 2011, 10 Bulgares et deux Grecs ont été poursuivis pour avoir « acheminé en Grèce 17 femmes bulgares enceintes » pour vendre leurs nouveaux-nés. En 2013, la petite Maria, surnommée l’ « ange blond » par les médias grecs, avait été retrouvée dans un camp rom et confiée à une association, « Le sourire de l’enfant ». Le couple rom chez qui la fillette avait été retrouvée n’a finalement reçu aucune condamnation. 

 

AFP (25/09/2019)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres