Un cas d’euthanasie devant les assises

Publié le 6 Jan, 2006

Le procureur de la République de Périgueux, Claude Bellanger, a annoncé jeudi 5 janvier qu’une infirmière et une médecin, mises en examen pour une affaire d’euthanasie, avaient été renvoyées devant les assises respectivement pour empoisonnement et complicité d’empoisonnement.

Le 23 décembre dernier, le procureur s’était prononcé pour la tenue d’un procès, refusant d’exonérer les deux mises en examen bien que les deux inculpées, le Dr Laurence Tramois et l’infirmière Chantal Chanel, avaient évoqué de "fortes contraintes émotionnelles".

L‘affaire remonte au 25 août 2003, à l’hôpital de St Astier (Dordogne). Le Dr Tramois ordonne une injection mortelle de potassium sur une patiente de 65 ans cancéreuse en phase finale, pratiquée par l’infirmière.

Selon le parquet, à aucun moment, l’avis de la victime et de sa famille a été recueilli. Affirmation contestée par la défense, qui explique que la patiente faisait partie de la famille par alliance de la médecin et qu’aucun membre de la famille n’a porté plainte.

Quelques jours seulement après que le procureur de Boulogne-sur-Mer ait requis un non-lieu dans l’Affaire Humbert, l’avocat de la médecin fait appel : "cela fait un peu désordre, sur un sujet aussi sensible que l’euthanasie, d’avoir deux dossiers aussi similaires qui débouchent sur des décisions discordantes."

Interrogée hier sur France 2, le Dr Tramois déplore : "il y a une justice à deux vitesses : celle où on fait intervenir la médiatisation et où on obtient le non-lieu et celle où on vous demande de vous taire, on vous explique que si vous ne dites rien, tout se passera bien, tout va s’arranger et puis résultat des comptes, il y a un renvoi aux assises".

Hier, l’entourage du Garde des Sceaux objectait : "la justice, qui est humaine, n’a pas vocation à rendre des décisions qui vont toujours dans le même sens, alors que chaque affaire est unique".

Le Figaro (Cyrille Louis) 06/01/06 – Nouvel Observateur 06/01/06 – Libération 06/01/06 – La Croix 06/01/06 – Le Quotidien du Médecin 09/01/06 – Le Monde (Sandrine Blanchard) 07/01/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...
Tennessee : « Il n'existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l'identité de genre au lieu du sexe biologique »
/ Genre

Tennessee : « Il n’existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l’identité de genre au lieu du sexe biologique »

Une cour d'appel a statué que le Tennessee ne pratiquait pas de discrimination en n'en autorisant pas à modifier la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres