Trafic de “poudre au suicide” au Pays-Bas : deux nouveaux suspects

Publié le 28 Oct, 2021

Aux Pays-Bas, l’enquête sur la « poudre du suicide » se poursuit (cf. Pays-Bas : un militant du “droit à la mort” arrêté pour trafic de “poudre du suicide”). Les procureurs examinent désormais 33 décès de personnes s’étant procuré la « poudre du suicide » ou « substance X » sur des plateformes de messagerie cryptées. Pour 15 d’entre elles, il a été établi que la mort était bien survenue après la prise de cette substance.

Aux Pays-Bas, le suicide assisté est légal. La loi oblige toutefois la supervision d’un professionnel de santé, et punit d’emprisonnement le fait de fournir un moyen de se suicider en dehors de ce « cadre ». Alex Schot a ainsi été arrêté cet été pour « distribution illégale de médicament et blanchiment d’argent ». Auquel pourrait s’ajouter l’« aide illégale au suicide assisté ».

Deux autres suspects font également l’objet d’une enquête : le psychologue Wim ven Dijk, âgé de 78 ans, qui a vendu de la « poudre au suicide » à « plus d’une centaine de personnes », et le président de la Last Will Cooperative. Son organisation promeut le suicide assisté et l’euthanasie sans l’intervention des médecins (cf. Pays-Bas : ouverture d’une enquête criminelle contre une association proposant une poudre mortelle).

Wim van Dijk a déclaré « je suis conscient des conséquences de mon histoire, je m’en fiche » car il souhaite faire évoluer la loi.

 

Sources : Independent, Eleanor Sly (26/10/2021) ; Guardian, Daniel Boffey (25/10/2021) ; Euronews (27/10/2021) ; Reuters (27/10/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres