Tafida Raqeeb transférée en Italie

Publié le 17 Oct, 2019

Tafida Raqeeb, petite fille de cinq ans hospitalisée à Londres depuis février à cause d’une lésion cérébrale traumatique (cf. Après Charlie Gard et Alfie Evans, Tafida Raqeeb ?), vient d’être transférée à Gênes. Au cours de l’été, ses parents avaient entamé une bataille judiciaire à l’encontre de l’hôpital de Londres, qui préconisait l’arrêt des soins. A l’inverse des décisions prises dans les affaires Charlie Gard et Alfie Evans, le juge de la Haute Cour a statué le 3 octobre dernier qu’il n’y avait aucune raison d’empêcher que l’enfant soit prise en charge à l’étranger.

 

Suite à cette décision, Citizen Go Italy a organisé et financé le transfert de Tafida vers l’hôpital de Gênes qui avait, dès cet été, proposé d’accueillir la fillette. Tafida a besoin de temps, estime les médecins de cet hôpital : « nous ne savons pas si nous pourrons améliorer sa situation, mais si nous optimisons le soutien de ses fonctions vitales, nous pourrions lui donner une chance de se rétablir », a déclaré le docteur Andrea Moscatelli, responsable des soins intensifs à l’hôpital pour enfants Gaslini.

 

Pour aller plus loinCharlie Gard : Quel droit pour les parents au respect de la vie de leur enfant ?

BBC, Tafida Raqeeb: Brain-damaged girl arrives in Italy (16/10/2019)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres