Sur les difficultés du clonage

Publié le 10 Oct, 2002

Ian Wilmut, père de Dolly, explique dans la revue Nature qu’ "il est surprenant que le clonage de cellules somatiques ait pu être mené à bien". Ian Wilmut, et son équipe reviennent sur la technique du clonage et rappellent que seulement 0 à 4% des embryons clonés arriveront à l’âge adulte. Mais malgré ces échecs, pour Ian Wilmut, le clonage chez les mammifères a permis de mettre en évidence la plasticité du développement cellulaire.
Ian Wilmut appelle à continuer les recherches dans l’étude des différences observées entre les espèces clonées (vache, mouton, chèvre…) et dans les mécanismes cellulaires. Il apparaît également important de déterminer le stade optimal du cycle cellulaire du donneur (métaphase)
. Par exemple, chez la souris plus le stade est élevé, plus le taux d’échec augmente.

Le Quotidien du Médecin (Dr Lydia Archimède) 10/10/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres