Remous autour d’un avortement sélectif en Italie

Publié le 31 Août, 2007

Le parquet de Milan vient d’ouvrir une enquête à la suite d’un avortement “sélectif” qui a abouti, par erreur, à l’élimination d’un fœtus sain au lieu de supprimer son jumeau atteint de trisomie 21. Les parents de 2 petites jumelles “avaient décidé d’effectuer un avortement pour ne garder que la jumelle “saine”. Une (…) erreur a conduit au contraire à supprimer cette dernière. Un choix radical a conduit à répéter l’avortement sur sa petite sœur restée en vie“, rapporte l’Osservatore Romano.

Alors que l’émoi s’empare du public, de nombreuses voix s’élèvent pour alerter l’opinion : est-il moins grave d’avorter un enfant trisomique qu’un enfant au patrimoine génétique parfait ? L’un serait-il moins enfant que l’autre ?

C’est l’eugénisme qui impose ses lois. C’est la culture de la perfection qui impose d’exclure tout ce qui n’apparaît pas beau, splendide, positif, fascinant“, déplore le quotidien.

Le quotidien Avvenire ajoute : “on écrit des articles politiquement corrects sur l’accueil des personnes atteintes de trisomie, on tourne des films chargés d’émotion, et puis on ferme les yeux sur la réalité d’une pratique de sélection génétique devenue à présent de la routine“.

L’association des médecins catholiques italiens de Milan (ACMI) a vivement réagi à cette affaire, affirmant qu’il s’agissait d’une “intervention abortive par sélection eugénique“. Elle a rappelé que “la vie est toujours un don” et que “le droit à avoir un enfant sain ne trouve de justification ni au plan éthique et social ni au plan juridique“. Elle rappelle enfin “le risque couru par le fœtus du fait des méthodes et des techniques de diagnostic prénatal”, estimant que leur “fiabilité n’est jamais certaine“.

Le moment est venu de revoir la loi sur l’avortement“, a déclaré la sénatrice catholique Paola Binetti.

Zenit 27/08/07 – Libération 28/08/07 – Le Monde (Jean-Jacques Bozonnet) 29/08/07 – Romandie.com 27/08/07 – La Croix.com 29/08/07 –

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres