Première vente d’un cœur artificiel Carmat en Italie

Publié le 20 Juil, 2021

L’entreprise française Carmat, créée en 2008, a annoncé, le lundi 19 juillet, sa première vente d’un cœur artificiel total, en Italie. Commercialisé sous la marque Aeson, il a été implanté sur un patient au centre hospitalier de Naples. Cette première vente est « une étape majeure, qui ouvre une nouvelle page du développement de la société », selon l’entreprise.

Jusqu’à maintenant, le cœur artificiel Aeson a toujours été implanté dans le cadre d’études cliniques (cf. Première implantation humaine d’un cœur artificiel total CARMAT aux Etats-Unis). Il devrait constituer une alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque bi ventriculaire terminale. Cette opération, d’un coût « supérieur à 150 000 euros », a été financée par « le système régional de santé ».

En décembre 2020, Carmat avait obtenu l’autorisation de commercialisation de son cœur Aeson en Europe. En effet, suite à une étude ayant débuté en 2016 et toujours en cours, ce cœur artificiel peut être implanté sur des patients en attente de greffe. Selon les résultats, publiés en 2019, « 73 % de ces patients ont atteint les six mois de survie avec la prothèse ou une transplantation cardiaque réussie » (cf. Carmat : l’ANSM autorise la reprise des implantations en France).

Le 15 juillet dernier, Carmat avait annoncé la première implantation aux Etats-Unis. Dix patients doivent être recrutés dans le cadre de ce nouveau protocole d’étude (Cf. Première implantation humaine d’un cœur artificiel total CARMAT aux Etats-Unis).

 

Source : Ouest France avec AFP (19/07/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres