PMA : des embryons détruits mais quand même implantés

Publié le 29 Avr, 2024

Plusieurs couples ont porté plainte contre une clinique de fécondation in vitro (FIV) de Californie, Ovation Fertility, située à Newport Beach, suite à la mort de leurs embryons. L’établissement est l’une des principales cliniques de FIV aux Etats-Unis. Il propose également un stockage « à court et à long terme des ovocytes, spermatozoïdes et embryons congelés ».

Le personnel de la clinique aurait, par erreur, nettoyé un incubateur contenant les embryons congelés de dizaines de patientes en utilisant du peroxyde d’hydrogène, ou un agent similaire, au lieu de la solution stérile habituelle. A cause de cette erreur, les embryons ont été détruits. Pour tenter de dissimuler les choses, les embryons ont malgré tout été implantés chez les patientes entre le 18 et le 30 janvier. Aucune n’est tombée enceinte.

« Mes clientes sont dévastées »

Une première plainte a été déposée le 18 avril. Le 23 avril, neuf couples ont également saisi la cour supérieure du comté d’Orange. Au total, onze couples ont pour l’heure engagé des procédures, mais d’autres devraient suivre.

« Mes clientes sont dévastées par la grave erreur d’Ovation » indique Adam Wolf, l’un des avocats. « Pour certaines victimes, il s’agissait de leur dernière chance d’avoir un enfant ayant un lien biologique avec elles » ajoute-t-il. Les plaignants souhaitent désormais comprendre ce qui s’est passé et s’assurer que cela ne se reproduira plus.

« Des employés inexpérimentés, peu rémunérés, non qualifiés et non formés »

Ils considèrent que la clinique n’a pas formé et supervisé correctement son personnel. D’après la plainte, Ovation Fertility aurait « embauché des employés inexpérimentés, peu rémunérés, non qualifiés et non formés pour économiser et maximiser les profits – au détriment de la santé et de la sécurité de ses patients et de leurs embryons ». « Ovation Fertility a vanté sa prétendue expertise auprès du grand public alors qu’il y avait de nombreuses d’incompétences » déplore l’avocate Michelle Hemesath.

Ovation Fertility aurait en outre menti sur l’état des embryons avant leur implantation, et sciemment implanté des « embryons morts » malgré les risques de complications.

La clinique essaye désormais de faire pression sur les plaignants et de les inciter « à signer des renonciations à leurs réclamations et des accords de non-dénigrement ». En revanche, « il n’y a eu aucune excuse, aucune réponse claire » indique la plainte.

De nombreux cas de fraude

Plus l’industrie de la procréation médicalement assistée (PMA) se développe, plus les cliniques se multiplient, et les cas de fraude avec. Il est ainsi arrivé que de « mauvais » embryons soient implantés (cf. DPI : Un couple poursuit la clinique pour avoir implanté un « mauvais » embryon), ou que des médecins utilisent leur propre sperme (cf. Pays-Bas : l’employé d’une clinique de PMA utilise son sperme).

« Dans la quasi-totalité de ces cas, le problème découle d’une erreur humaine » souligne Adam Wolf. « Ces erreurs seraient beaucoup moins fréquentes si l’industrie de la PMA faisait l’objet d’une surveillance et d’une réglementation sérieuse » estime l’avocat.

 

Sources : the Guardian, Abené Clayton (24/04/2024) ; Daily mail, Caitlin Tilley (23/04/2024) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres