Parkinson : premiers résultats d’une thérapie cellulaire à base de CSEh

Publié le 13 Mai, 2024

Thomas Matsson est le premier patient à qui l’on a administré une thérapie cellulaire ayant recours à des cellules souches embryonnaires humaines (CSEh) (cf. Maladie de Parkinson : vers un traitement à partir de CSEh ?). Il a reçu 7 millions de cellules nerveuses produites à partir de cellules souches. Une procédure qui a duré 13 heures, et au terme de laquelle il a souffert d’une psychose pendant 10 jours.

Atteint de la maladie de Parkinson depuis l’âge de 42 ans, le Suédois a retrouvé l’odorat et une pratique sportive.

Cinq patients ont jusqu’à présent subi l’intervention. Trois autres devraient recevoir une « double dose » prochainement.

« Il existe toujours un risque théorique de formation de tumeurs, qui est susceptible d’augmenter si le nombre de cellules cérébrales implantées est plus élevé », précise Gesine Paul-Visse, neurologue au Skåne University Hospital et professeur adjoint à la Lund University.

Si « tout se passe bien avec les huit premiers patients », l’équipe poursuivra ses travaux avec « des études plus importantes en collaboration avec une société pharmaceutique ». Les chercheurs comptent rendre ce traitement disponible « dans le monde entier » d’ici sept à dix ans.

 

Source : Euronews, Roselyne Min (08/05/2024)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres