Opération du cerveau in utero : une première mondiale

Publié le 19 Juin, 2023

En septembre dernier, des chirurgiens de l’hôpital Necker ont opéré in utero un fœtus atteint d’une « malformation anévrismale de la veine de Galien ». Cette malformation d’un vaisseau sanguin cérébral ne concerne qu’une grossesse sur 50.000, mais elle peut conduire au décès du nouveau-né ou à de graves séquelles dans 90% des cas.

D’autres interventions in utero ont déjà eu lieu (cf. Une maladie génétique traitée in utero), mais l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a revendiqué vendredi cette « première mondiale » car l’opération ciblait directement le cerveau.

« C’est un espoir qui n’existait pas jusque-là pour ces formes graves » de malformation a déclaré Yves Ville, chef du service obstétrique à l’hôpital Necker, qui a participé à l’opération. Le plus délicat est que cette tumeur soit enfouie en plein milieu du cerveau. Il a donc fallu « calculer la longueur des filaments de platine qu’il allait falloir rentrer dans cette tumeur pour la ralentir sans l’obstruer » décrit-il. « Un microcathéter a été positionné dans la veine de Galien, à travers la peau et l’utérus de la maman, puis à travers le crâne du fœtus » a précisé l’AP-HP.

Cette opération « délicate » de 30 minutes, menée en collaboration avec Harvard, aurait pu causer une hémorragie cérébrale massive au fœtus. Mais l’opération a été un « succès » et l’enfant est né le 16 octobre 2022, cinq semaines plus tard. Agé aujourd’hui de 8 mois, il se porte bien.

 

Sources : 20 minutes avec AFP (16/06/2023) ; France Info (16/06/2023) ; APM news (16/06/2023)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres