OGM : les Etats-Unis sur le podium

Publié le : 13 décembre 2004

Les Américains sont les premiers producteurs d’organismes génétiquement modifiés (OGM). Selon le rapport d’un chercheur de l’Université du Minnesota réalisé pour le Conseil de l’Information en Biotechnologie (Washington D.C.), 67,5 millions d’hectares ont été consacrés aux OGM dans le monde en 2003-2004, ce qui représente un marché total de 43,9 milliards de dollars.

 

Actuellement, dix-huit pays pratiquent la culture d’OGM (principalement soja, maïs, coton et colza). Cinq d’entre eux dominent le secteur : les Etats-Unis (qui comptabilisent 63% des surfaces d’OGM exploitées), l’Argentine (21%), le Canada (6%), le Brésil et la Chine (4%).

La position dominante américaine est renforcée par le nombre et la diversité des plantes transgéniques autorisées à la culture, soit 14 jusqu’à ce jour (incluant le melon, le riz, la betterave, le tabac, la tomate, etc.).

<p>Info Science 10/12/04</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres