L’Union européenne et le ”tourisme reproductif”

Publié le 3 Juil, 2007

Pour le Professeur Paul Devroey de l’Université libre de Bruxelles et président de la Société européenne de reproduction et d’embryologie humaine, l’Union européenne doit se doter de règles pour régir l’accès aux "traitements" de l’infertilité. Ces règles réduiraient les inégalités existantes entre les pays membres qui encouragent, d’après lui, le "tourisme reproductif".

La congélation d’embryons, le don d’ovules et la sélection d’embryons pour des maladies non héréditaires, par exemple, sont interdites en Allemagne et en Italie, "forçant" ainsi les couples qui "en ont besoin" à se rendre en Grande-Bretagne, en Espagne ou encore en Belgique. En Allemagne et en Italie, chaque embryon créé doit être réimplanté alors qu’en Grande-Bretagne ou dans les pays scandinaves, seulement un ou deux embryons peuvent être réimplantés, les autres étant congelés ou utilisés pour la recherche.

Le Professeur Devroey souhaite que l’Europe garantisse le "droit" à la reproduction et l’accès, pour tous, aux techniques de reproduction assistée. Il est, d’après lui, nécessaire que la Commission européenne et le Parlement tentent d’harmoniser les législations de chaque Etat membre. Ces lois devront notamment assurer que la procréation médicalement assistée soit "sans risque, constructive et remboursée".

Plusieurs pays, comme la Belgique et le Royaume-Uni, ont, dans ce domaine, une approche très "libérale et rationnelle", contrairement à d’autres qui "ne tiennent pas compte des avancées scientifiques".

Le Professeur Bill Ledger de l’Université de Sheffield, déclare partager les opinions du Professeur Devroey : "il est vrai que plusieurs pays ont des lois très restrictives qui nuisent aux patients".

Times online (Mark Henderson) 02/07/07 – BBC News 02/07/07 – Bio News 10/07/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres