L’hospitalisation des personnes dépendantes

Publié le : 23 juin 2003

Nicole Diederich, chercheur à l’Inserm, dénonce dans Libération les déficiences de l’hôpital, après la mort solitaire d’une personne handicapée.

René-Claude Lachal, né handicapé en 1938 à la suite d’une césarienne déclenchée trop tardivement est resté totalement paralysé pour le restant de ses jours. Après de brillantes études, il deviendra chercheur au CNRS et sera nommé directeur de recherche.

 

En mai dernier, il avait été hospitalisé en urgence pour des problèmes respiratoires. Placé seul dans une chambre, il est mort quelque heure après, son état de grande dépendance physique l’empêchant d’appeler à l’aide.

 

Pour Nicole Diederich, ce décès illustre 3 problèmes majeurs : la carence en personnel soignant (il y avait ce jour là une seule infirmière pour 30 malades), la nécessité de sécuriser les conditions de l’hospitalisation des personnes en situation de dépendance physique et la question de l’accompagnement de ces personnes notamment quand elles n’ont plus de famille pour veiller aux conditions d’hospitalisation.

 

René-Claude Lachal aurait lui même souhaité qu’un véritable débat soit posé autour des personnes en situation de dépendance physique puisqu’il avait déclaré : « La délimitation de mon champ de recherche traduit ma volonté de tenter d’être l’humble ouvrier d’un vaste chantier qui me tient à coeur : l’amélioration du sort de ceux qui, comme moi, sont porteurs de déficiences ».

<p>Libération 21/06/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres