Les stratégies de recherche de l’AFM

Publié le : 3 décembre 2004

La Croix revient sur les travaux et découvertes scientifiques du laboratoire Genethon, financé par l’AFM :
participation au séquençage du génome humain,
traitement des "bébés-bulles" par thérapie génique (reprise des essais en juin 2004, interrompus en 2002 car des complications, du type leucémie, étaient survenues chez deux des neufs enfants soignés) (cf. revue de presse du 10/06/04),
mise au point d’une nouvelle technique de thérapie génique, "saut d’exon", qui consiste à supprimer la partie anormale du code génique afin d’en préserver une lecture partielle mais correcte (cf. revue de presse du 05/11/04).

Profitant de la nouvelle loi de bioéthique, autorisant la recherche sur les cellules souches embryonnaires issues d’embryons surnuméraires, à tire dérogatoire pour 5 ans, l’AFM crée, à Evry, un centre d’étude sur les cellules souches. La stratégie choisie est "d’explorer toutes les voies thérapeutiques possibles". L’AFM explique que "la médecine est entrée dans l’ère des essais sur l’homme".

La Croix (Denis Sergent) 04/12/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres