Les journées nationales de l’autisme

Publié le : 24 mai 2002

Les 25 et 26 mai se tiennent, pour la deuxième édition, les journées nationales de l’autisme dans tout le pays. Elles sont parrainées par l’actrice Sandrine Bonnaire et l’international de rugby Abdelatif Benazzi. Les associations de parents comptent sur ces journées pour interpeller les pouvoirs publics sur le manque de place en établissement spécialisé pour leurs enfants et veulent mieux faire connaître cette pathologie.

L‘autisme frappe un enfant sur mille à la naissance, dans une proportion de quatre garçons pour une fille. 

 

Jacqueline Berger, mère de deux jumelles autistes et journaliste à Libération, rappelle qu’en France « 13 000 enfants sont dits « sans solution », ils restent tous les jours au domicile des parents, n’ont droit à aucun soin, aucune éducation, aucune socialisation« . Dans la région du nord, 3 000 familles sont obligées d’avoir recours à des établissements belges. Sur Paris et sa région, il manque 600 places.

Jacqueline Berger dénonce « l’indifférence compacte des pouvoirs publics depuis tant d’années, malgré les cris d’alarme des professionnels obligés de « trier » les enfants pris en charges, malgré les lettres de désespoir des parents (…)« . 

 

Le Dr. Catherine Barthelemy* explique que l’autisme est « une pathologie du développement du cerveau qui affecte les systèmes neuronaux impliqués dans les fonctions de communication » qui serait « très probablement » d’origine génétique ». Il existe de nombreuses formes d’autisme. Jacqueline Berger estime que « c’est sur cette atomisation des douleurs nourries par la variété des pathologies et des handicaps que jouent les pouvoirs publics pour faire la sourde oreille aux besoins« .  

 

Pour en savoir plus sur les Journées nationales de l’autisme cliquées sur www.autismeactus.org

* Le Dr. Catherine Barthelemy travaille au centre de diagnostic et d’évaluation de l’autisme à Tours. Il en existe 2 autres en France (Brest et Montpellier).

<p>La Croix (Marianne Gomez) 24/05/02 - Libération (Jacqueline Berger) 24/05/02 et (Emmanuel Davidenkoff) 25/05/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres